Yann Moisan

Scala, Web, Linux…

Le partitionnement de ma machine

Ce billet n'est pas une introduction sur la notion de partition mais explique les choix que j'ai retenu pour le partitionnement de ma machine.

Pourquoi avoir plusieurs partitions ?

La montée de version d'un système d'exploitation comporte toujours un risque (régressions, …). Il est donc plus sur de réinstaller sur une nouvelle partition. Ainsi, en cas de problème sur le nouveau système, il est possible de démarrer sur l'ancien.

Il est aussi intéressant de faire cohabiter différentes distributions et dans ce cas, chaque système est installé sur une partition dédiée.

Plusieurs distributions sont alors installées sur la même machine mais certaines données ne sont pas spécifiques à une distribution. Il est donc intéressant de les isoler sur des partitions qui seront accessibles par ces différents systèmes.

Quelles sont mes partitions ?

Bien qu'il soit possible de mettre l'intégralité du répertoire /home sur une partition dédiée, je le déconseille car le même fichier de configuration peut-être lu/écrit par des versions différentes du même programme, ce qui peut entrainer des comportements inattendus. L'autre possibilité est d'avoir une partition /mnt/data qui contient les documents, les photos, la musique, …

Je partage la partition de swap.

J'ai une partition /opt pour les programmes que j'installe à la main, c.-à-d. dont l'installation se limite à une simple décompression. Ce sont souvent des outils pour le développement : maven, eclipse, intellij, sbt, mongodb, …

Voici ma configuration :

/dev/sda (500GB)
  /dev/sda7  /mnt/data (100GB ext4)
  /dev/sda6  swap
  /dev/sda5  Ubuntu 12.10 (45GB ext4)
  /dev/sda8  Ubuntu 12.04
  /dev/sda11 /opt (10GB ext4)

Comment configurer ces partitions ?

Afin de monter automatiquement les partitions au démarrage, il suffit de les ajouter au fichier /etc/fstab de chaque distribution. Dans ce fichier, chaque partition est représentée par son UUID, que l'on obtient grâce à la commande ls -l /dev/disk/by-uuid/. A titre d'exemple, voici le contenu de mon fichier /etc/fstab.

# / was on /dev/sda5 during installation
UUID=d1a25eba-7e6c-4ecf-83d1-d584b02df81d /               ext4    errors=remount-ro 0       1
# /mnt/data on /dev/sda7
UUID=e42d6404-3c71-4a73-94c2-e2845ca3b8e7 /mnt/data               ext4    defaults 0       2
# /opt on /dev/sda11
UUID=ac3a68e9-6918-4301-9b20-2a22fc5e97fa /opt               ext4    defaults 0       2
# swap was on /dev/sda6 during installation
UUID=8164f48b-96ba-4b1b-8503-1b36368c977c none            swap    sw              0       0